Spécialiste du Tour du Monde depuis 1998

Accueil - Infos pratiques - La sécurité

La sécurité

Vaste sujet que la sécurité. C'est d'abord la santé : comment la conserver et réagir en cas de problème (voir la rubrique suivante).


La première cause de rapatriement sanitaire est l'accident de la route. Côté maladie, ce n'est pas le palu qui est le plus souvent ramené dans ces valises mais les maladies véneriennes facilement évitable.


Pour les papiers et les finances, une banane plate cachée sous les vêtement doit vous mettre à l'abri des pickpockets quand vous bougez. Essayer autant que possible de ne pas tout mettre au même endroit afin de minimiser les risques. C'est évidemment plus facile si on est plusieurs que si on voyage seul. Une fois installés en ville, votre hôtel a peut être un coffre fort pour y mettre les objets de valeur. Pas la peine d'aller se balader dans les rues de Bogota les poches pleines !

 

Dans la plupart des endroits du monde, le touriste est LA cible de choix. Exhiber ses valeurs ne fera qu'attiser la convoitise des voleurs. Essayer de ne pas faire ''envie''. Eviter les bijoux, chaînes en or, appareil photo en bandoulière, montres voyantes, etc. n'est qu'une première étape qui ne doit pas vous détourner d'une attitude vigilante... Il vaut mieux être trop parano que le contraire.
Prendre toutes les précautions pour éviter de se faire piquer son ou ses sacs : ne pas les laisser n'importe où sans surveillance. Les attacher quand c'est possible (cadenas, chaîne...). On peut aussi essayer de se protéger contre les cutters en renforçant les sangles de ses sacs avec du fil de fer, et aussi tapisser l'intérieur de son sac avec une moustiquaire (c'est difficile à entailler). L'appareil photo par exemple gagnera à être attaché au sac à dos. A la terrasse d'un café, passez une sangle du sac sous le pied de la table ou d'un chaise. Les pickpokets et autres voleurs à l'arraché sont plus à l'aise dans une foule: marché, transport en commun... ou bien quand votre attention est détournée : spectacle de rue, vitrine, montée ou descente d'un taxi ou d'un bus.

 

Dans les quartiers 'chauds' ne pas hésiter à prendre un taxi pour rentrer le soir à son hôtel, même s'il est proche. Suivez les conseils des guides de voyage et des gens qui habitent ici : ils connaissent les quartiers peu fréquentables de la ville.

Dernier conseil : pour ne pas ''frustrer'' un voleur, il vaut toujours mieux avoir un minimum d'argent à donner en cas d'agression.

Les paiements avec une carte de crédit sont certes pratiques, mais risqués. La fraude est très importante, une des plus classique est de faire plusieurs facturettes quand vous avez le dos tourné mais les escrocs sont plein d'imagination. Le mieux est de se servir de sa carte uniquement pour retirer de l'argent et ensuite de tout payer en liquide. Les retraits aux guichets automatiques sont des transactions assez sûres en principe. Une assurance complémentaire sur les cartes peut être très vite rentabilisée en cas de fraude. Pensez y fortement ! Les garanties ''normales'' offertes par les 2 plus grands réseaux de cartes de crédit sont dérisoires !

 

Si malgrè toutes vos précautions (ou votre imprudence) vous vous faites voler, il est bon d'avoir de la famille ou des amis restés au pays qui pourront vous aider en cas de besoin (appel PCV, envoi d'argent, opposition...) c'est d'autant plus ''facile'' si vos correspondants ont des photocopies de tous vos documents importants.

 


Haut de page

Rejoignez-nous :

Les Connaisseurs du Voyage sur Facebook

Rechercher :
Tour du Monde